819 960-7088 info@anickroy.com
Sélectionner une page

Vous êtes-vous déjà retrouvée dans une de ces situations ?

Tout balancer en vous disant que finalement, c’est trop rushant ?  Être vraiment décidée jusqu’au moment de passer à l’action ? Voir la procrastination vous apporter soudainement un million de choses à faire plus prioritaires que ce que vous voulez voir arriver dans votre vie ? Les bonnes vieilles amies ou le conjoint aux mille et un conseils qui vous rabattent les oreilles de monologues tellement démotivants que vous remettez en doute ce que vous visez ?

 

Possiblement… Du moins, une situation similaire

 

La réussite, c’est subjectif tout comme l’échec. J’ai écrit dans un autre article que la définition ou plutôt le sens que vous pouvez donner à la réussite vous appartient et est aussi unique que vous l’êtes. Pourtant, malgré cela, il y a des raisons qui font que vous n’arrivez tout simplement pas à atteindre vos objectifs, peu importe ce que vous visez et qui serait pour vous un succès. Vous avez plutôt l’impression de développer une expertise dans l’échec.

 

Que ce soit de réussir le gâteau du siècle, retrouver votre poids santé, vos études, changer d’emploi ou carrément votre vie, tout est important si vous y tenez vraiment. Il n’y a pas de buts trop petits ou trop gros. Ne disons-nous pas que c’est avec des sous noirs que nous faisons des dollars ? Ce n’est plus trop d’actualité puisque ces sous ont disparu de la carte, mais quand même ça démontre qu’à la base vous pouvez envisager réussir votre vie en provoquant tout plein de petits succès au fil de votre progression, votre évolution, en étant au plein cœur de votre vie. La réussite se mesure par les petits pas que vous faites, et aussi par ceux que vous ne faites pas, soulignons-le.

 

Alors pour rebondir sur le dernier propos et tourner le doigt dans le bobo un peu, je vais vous inviter à considérer les trois raisons à la base pour lesquelles vous ne réussissez pas ce que vous entreprenez et sachez que moi aussi parfois, je me tape sur les doigts assez fort puisque je connais l’importance de ces raisons et que dans le but de faire vite, je les omet et en bout de ligne, j’en paie le prix de perdre un temps précieux à devoir recommencer.

 

La première relève de l’absence d’appui sur vos valeurs et vos besoins.

Vous aurez beau dire que vous désirez transformer telle chose chez vous, acquérir telle compétence, développer votre confiance en soi, modifier telle habitude, si vous ne vous appuyez pas sur les valeurs qui sont importantes pour vous dans cet objectif et aussi, à quels besoins vous répondriez en allant vers son atteinte et une fois obtenu, il y a de fortes chances que votre base soit quelque peu instable. Vous ne bâtiriez pas votre maison sur des cure-dents, n’est-ce pas ? Dans l’optique où vous avez envie de vous assurer d’une fondation solide comme du rock, je vous invite à partir à la recherche du meilleur béton en ville. Prenez le temps de reconnaitre sur quelles valeurs s’appuie votre choix d’objectif et à quels besoins vous vous trouveriez à répondre.

 

La deuxième raison fait honneur au brouillard

Vous aurez beau avoir trouvé le meilleur des bétons de la planète, si le brouillard qui agrémente votre paysage fait en sorte que vous ne voyez même pas devant vous, ça ne bâtira pas fort ! Savoir que vous voulez bâtir des murs est une chose, mais en connaitre les spécifications précises est primordial. Votre maison, vous voulez qu’elle soit aussi unique que vous l’êtes. Alors des murs carrés dans un moule préfabriqué, non merci pour vous. Pour dissiper le brouillard, il est important d’avoir une image claire de ce que vous voulez face à vos objectifs. Quand je dis clair, c’est ce que vous voulez vraiment, ce que vous y voyez une fois atteint, comment vous vous y sentez, ce que vous entendez ? Mettez-y un maximum de détail. Plus c’est précis, plus c’est clair !

 

La troisième raison met au premier plan le toit de pailles.

Cette raison fait référence au « pourquoi » vous tenez à atteindre ce que vous entreprendrez. C’est une connexion directe avec votre cœur. Vu sous l’angle d’un toit de pailles, ça se résumerait à se dire : Pourquoi je veux réussir ? Parce que je le veux ! C’est totalement « surface » et croyez-moi qu’un simple petit coup de vent et pouf !! Plus de toit ! Le toit disparu ? Les murs en mangeront un coup lors des intempéries et vous revoilà tout chambranlante ! Pour transformer la paille en un matériel solide et durable, il importe d’approfondir votre « pourquoi » aussi creux que vous le pouvez afin de sentir qu’il vous est directement expédié du cœur. Habituellement, la boule d’émotions n’est pas trop loin vers la fin du processus. Voilà ce qui donne le sens et la solidité à ce que vous voulez entreprendre.

 

Oui, cela nécessite de la réflexion. Il est important de prendre un temps pour déposer votre fondation, vos murs et conclure l’ensemble avec le toit. Je vous invite vraiment à considérer le tout avec l’importance que ça l’aura pour vous de le faire plutôt que de rester dans ce que vous êtes actuellement. Si vous ne bâtissez pas votre maison, qu’arrive-t-il ?

 

Je peux affirmer sans contredit que même si votre objectif est stimulant et enthousiasmant, au fil du parcours, vous frapperez au moins une tempête et à ce moment, vous aurez besoin de voir non loin votre maison pour aller vous y réfugier. En négligeant de la construire, vous risquez fort bien d’avoir peur et vous sauver ! Ce qui se résume à l’abandon de ce que vous visiez !

 

Alors, du temps bien investi ou non ? Quelle sera votre décision ?

 

Si vous avez pris la meilleure des directions et que vous tenez à mettre en place votre maison avant chacun des objectifs que vous visez entreprendre, vous voilà à l’abri ! Je vous en félicite ! Une maison solide qui ne demande qu’à être habitée tout en ayant une porte immense pour vous laisser gambader à vos rêves !

 

Quoi de mieux pour réussir ce que vous entreprendrez ?