Je rêvais de liberté !

Ce ne fût qu’au travers des expériences de la vie que j’ai peaufiné ma définition de ce qu’était la liberté pour moi.

Celle d’être MOI, de pouvoir faire ce qui me fait vibrer, d’avoir ce que je désire, de pouvoir choisir ma vie à chaque instant et la liberté de m’aimer telle que je suis vraiment.

 

J’ai passé une grande partie de ma vie dans un état de limité et fermé

Je ne savais pour quelles raisons sinon celle de développer les forces dont j’ai besoin à chaque niveau de mon chemin de vie, je me suis toujours retrouvée dans des situations les plus emprisonnantes les unes que les autres.

 

De l’obésité récurrente à des relations toxiques, en passant par des malaises-maladies qui ont grugé à petite bouchée 10 ans de ma vie et qui n’étaient pas physiquement apparents. La dépression qui s’est finalement pointée, le jugement, le rejet, la trahison qui s’enfilaient telle une brochette sur mon histoire de vie. Et pour clore ma prison dorée, la vie a fait de moi une maman d’enfants à besoins particuliers.

 

Est-ce que j’en ai voulu à la vie ? Absolument !

 

Et en même temps, est-ce que ce fût le début d’une aventure de libération ? Assurément !

 

Est-ce que ce n’était que ça ? Nous avons la vie que nous avons et c’est tout ? Que nous venons sur terre avec un Karma parfois lourd et irrespirable ? Étais-je condamnée dans une vie dont je ne me sentais pas la propriétaire ? Devrais-je devoir subir ma vie et m’éteindre tranquillement plutôt que de me sentir pleinement vivante ?

Après plus de 10 ans, à l’époque, de développement personnel, il était inconcevable que je m’incline devant une telle absurdité.

 

Je devais agir plutôt que continuer à subir !

 

 

La recherche pour comprendre comment j’ai pu en arriver là a débuté…

La frustration qui m’habitait, le courage et la force ont été longtemps mes moteurs d’actions.

Ça m’a permis de sortir du brouillard et de retrouver un semblant de vie en moi. Ce n’était toutefois que le début de cette transformation.

 

C’était OK pour sortir de ce sentiment de survie et en même temps insuffisant puisqu’il pouvait tellement y avoir plus…

J’ai suivi mon intuition, mes intérêts, mes passions pour la transformation. J’ai cherché comment passer d’un sentiment de subir ma vie à la liberté d’ÊTRE, de faire, d’avoir, de choisir et de s’aimer…

 

Multipliant les formations en coaching, en PNL, en neurosciences, en psychologie tout en poursuivant mon développement personnel et le développement de ma conscience spirituelle…

 

 

WOW!! Que de découvertes qui m’ont apporté tantôt des résistances, certes, l’EGO n’aime pas être brassé mais aussi plus de calme, de bien-être, d’alignement, de qualité de VIE, de plaisir et surtout réaliser que j’ai le pouvoir de tout changer ce qui ne me plait pas.

 Je me suis autorisée…

À PRENDRE LE TEMPS DE RECONNAITRE QUI JE SUIS

La transformation ne s’effectue pas en un claquement de doigt. C’est un processus à plusieurs niveaux qui, selon moi, ne se termine jamais mais qui implique de commencer à quelque part pour retrouver ce sentiment d’être en VIE.

À PRENDRE MA PLEINE RESPONSABILITÉ

Vivre l’expérience de la transformation nécessite immanquablement de reconnaitre son pouvoir de choix et de création. Le bon tout comme ce que nous voudrions voir sortir de notre vie sur le champ !

ET L’ESSENTIEL, ÊTRE MA PRIORITÉ ICI ET MAINTENANT 

Un défi de taille que d’accepter que nous sommes la personne la plus importante dans notre vie, et ce, sans vivre de culpabilité ou encore le sentiment d’être égoiste. C’est tout simplement une marque d’amour de soi.

 

J’accompagne maintenant des femmes prêtes à s’engager sur leur propre chemin de transformation parce qu’elle croit que c’est possible et elle se donne le droit de mériter le meilleur pour elles.

Vous vous sentez interpellé par mon message si;

 

Vous avez l’impression de subir votre vie et que votre coeur vous dit que la vie c’est plus que ça.

Vous enchainez les situations qui vous emprisonnent dans vos émotions et draine votre énergie.

Vous vous questionnez depuis un bon moment déjà sur l’existence de votre vie, son sens et ce que vous voulez réellement vivre.

Vous savez que la vie, c’est plus que du métro-boulot-dodo mais vous ne savez pas du tout par quel bout prendre tout ça.

 

La vie sera toujours la plus belle des messagères. Nos chaos, nos difficultés sont nos plus beaux cadeaux pour grandir et devenir un peu plus heureuse chaque jour.

 

Êtes-vous prête à passer de la frustration de subir votre vie au sentiment d’être pleinement vivante ?